Free Fallin’

Karoo, où l’histoire à la fois burlesque et tragique d’une déchéance. Le livre, au titre mystérieux, son auteur, Steve Tesich, totalement inconnu hormis de certains encyclopédistes du cinéma américain (il a été récompensé d’un Oscar à la fin des années 1970 pour le scénario de La bande des quatre, de Peter Yates), ont débarqué sans crier gare dans les librairies il y a de cela quelques années. Lire la suite de « Free Fallin’ »

Publicités

No Sleep ’till Brooklyn

Publié cet année auréolé de l’honneur d’être le numéro 1000 de la prestigieuse collection Rivages/Noir, Gravesend est un premier roman, signé par William Boyle. C’est également un chant funèbre, une ode désenchantée à un quartier de Brooklyn devenu le tombeau des espoirs de ceux qui y sont nés. On peut sortir un homme du quartier, on ne peut pas sortir le quartier d’un homme..

Lire la suite de « No Sleep ’till Brooklyn »

The Good, The Bad, The Horror

Alors que Chicago, en 1893, s’apprête à inaugurer La Ville Blanche, pharaonique exposition universelle à la création chaotique, la cité du Michigan est le théâtre des agissements de H.H. Holmes, moderne Barbe-Bleue qui marquera l’histoire, et deviendra le premier serial killer des Etats-Unis. Erik Larson, dans son livre Le Diable Dans La Ville Blanche, narre avec brio ces deux moments fondateurs de l’histoire du pays, pour le meilleur et pour le pire.

Lire la suite de « The Good, The Bad, The Horror »

Carver est-il Carver?

Pour les amateurs de littérature américaine, ce fut un véritable tremblement de terre. Et si Raymond Carver, immense auteur de nouvelles dont l’ombre plane sur une bonne part de la production littéraire contemporaine, n’était pas celui que l’on croyait connaître? La publication chez l’Olivier de la totalité de son oeuvre, ces dernières années, est allé jusqu’à remettre en question l’essence même de ce qui faisait le style et l’originalité du « Tchekhov américain ». La publication de cette intégrale fut en effet l’occasion de la publication pour la première fois en France de Débutants, manuscrit de Parlez-moi d’amour, son premier recueil de nouvelles. Un manuscrit originel découvert par sa veuve, Tessa, qui apporte une lumière inédite sur un auteur et une oeuvre définitivement intouchables. Lire la suite de « Carver est-il Carver? »

Going Postal

Mailman, de J. Robert Lennon, est, au-delà d’une parabole puissante sur le mur qu’ont dressé les nouvelles technologies entre les gens, l’histoire d’un homme qui s’est retrouvé sur le bord du chemin et voit défiler la Vie a toute vitesse devant lui, écrasé par l’impression tenace qu’il n’aura plus jamais aucun moyen de s’y raccrocher.

« Je n’ai pas grand chose à raconter. Vous voyez, ma vie n’a rien d’extraordinaire. C’est même le chaos total. J’ai essayé de faire pas mal de choses mais rien n’a fonctionné. C’est tout. » Lire la suite de « Going Postal »