Hail to the B Movies

What became of the B Movies? Tentative de glorification de ce cinéma qui illumina les video-clubs des eighties et notre adolescence, face à la néfaste et vorace armada du nouveau cinéma de divertissement clinquant, creux, laid, mais en 3D, Dieu merci…

Mardi soir. La nuit tombe peu à peu sur Bastia. La ville tente tant bien que mal de faire bonne figure mais peine à dissimuler les stigmates de trois semaines de canicule carabinée. Les bastiais ont fui depuis longtemps vers l’intérieur, les villages et la fraîcheur nocturne des hauteurs. A l’heure de l’apéritif quelques rares touristes errent dans les rues du Marché, en quête d’un peu d’animation. Las, l’air dubitatif qui se peint sur leur visage et la raideur agacée de leur démarche ne laissent guère de doute sur l’imminence de la révélation: la soirée de leur vie, c’est pas pour ce soir. Lire la suite de « Hail to the B Movies »

Publicités